Formations cliniques du Champ lacanien

Collèges de Clinique Psychanalytique

Généralités

Présentation Clinique

C'est avant tout la rencontre d'un sujet avec un psychanalyste.

  • l'un accepte de donner publiquement un aperçu de là où il en est de son trajet dans l'existence,
  • l'autre met son expérience de l'écoute clinique à l'épreuve de cette rencontre.

L'enjeu en est quadruple. Permettre :

  1. au sujet qui se présente, une mise au point, voire une mise en jeu ou une mise en route de sa position subjective.
  2. au clinicien analyste de mettre à l'épreuve d'interroger sa pratique, pour son progrès.
  3. dans l'après-coup aux membres du personnel de l'équipe qui a le patient en charge, d'avancer dans leur questionnement et leur intervention soignante.
  4. aux participants et aux enseignants du collège clinique, un débat qui vient décompléter, subvertir, initier ou traiter leur savoir théorique et pratique ainsi mis au travail.

C'est un véritable entretien, où la parole du Sujet prend valeur de vérité subjective qui vise à sortir la présentation de sa fonction spéculaire, et à l'introduire au champ du symbolique. Ceci ne peut se pratiquer sans éthique.

L'intérêt clinique et théorique doit se confondre avec celui du patient. Mise en ordre, élucidation, ébauche de construction et hypothèse diagnostique qui conditionnent l'accueil de la parole, et peuvent à minima indiquer ce qu'il vaut mieux éviter de faire, ou suggérer une orientation thérapeutique, ouvrir des perspectives d'avenir. Un effet thérapeutique peut en advenir de surcroît, sachant qu'il est impossible de prévoir à l'avance ce que provoque une rencontre.

La situation de transfert reste ponctuelle, sans lendemain, l'interlocuteur du patient est bel et bien en position d'analyste, sinon effectivement, pourrait-il se laisser dériver à occuper la place du maître.

Études des pratiques cliniques

La matinée du 17 mai 2014 à Pontorson sera consacrée au débat sur les questions amenées par les présentations cliniques de l'année écoulée. Reprise dans l'après-coup du dialogue patient-analyste, il s'agit d'un essai de rigueur visant à éclairer des points de clinique analytique, s'appuyant sur le discours de celui qui s'y est prêté. C'est l'occasion éthique de passer à l'élaboration théorique de la pratique.

Études des pratiques cliniques

Elles sont animées par les enseignants en quatre groupes à Pontorson.

  • Premier groupe : enseignant référent : Sylvianne Cordonnier,
  • Deuxième groupe : enseignant référent : Eliane Pamart
  • Troisième groupe : enseignant référent : Marie-Hélène Cariguel
  • Quatrième groupe : enseignant référent : Rosa Guitart

Il s'agit pour les participants, répartis en quatre groupes à Pontorson, de proposer à la réflexion commune les questions qu'ils rencontrent dans leur pratique, quelle qu'elle soit.

Dans l'ouverture de la Section clinique de Vincennes, en janvier 1977, Jacques Lacan écrivait que la clinique psychanalytique « est le réel en tant qu'il est impossible à supporter ». Ce réel est celui auquel chaque être parlant à affaire. L'enseignement de Sigmund Freud et de Jacques Lacan offre des repères de structure permettant de s'orienter dans la pratique clinique.

Si, comme l'indique Jacques Lacan, « le sujet est réponse du réel », la clinique psychanalytique est une clinique du sujet. Elle met l'accent sur le type de réponse que chacun donne par la position qu'il occupe dans la structure névrotique, perverse ou psychotique. Elle souligne que le sujet ne fait pas que mobiliser ses défenses mais qu'il élabore des constructions et fait des trouvailles. Comment entendre et accueillir ce savoir qu'il dépose et à quelles fins ?

« Le cas contrôle la cure » dit Colette Soler. C'est-à-dire que la construction d'un cas n'a pas que des vertus de démonstration mais aussi une vertu éthique qu'il s'agit de vérifier au un par un.

Rennes

À Rennes (commun)

  • 11h-12h30 : Étude de textes psychanalytiques
  • 14h30-17h : Conférence ouverte au public
28 septembre :
Ouverture avec Marie-Noëlle Jacob-Duvernet «Phénomènes & évènements de corps», Roger Mérian «A corps perdu», Laurence Ruas-Texier «a-corps, désaccords»
Conférence d'Anastasia Tzavidopoulou (Paris)
16 novembre :
Séminaire de textes avec Marie-Thérèse Gournel: S.Freud «Mme Emmy v. N…»,
Conférence de Jean-Claude Coste (Toulouse)
11 janvier 2014 :
Séminaire de textes avec Sandrine Orhand: S.Freud «Le trouble psychogène de la vision dans la conception psychanalytique»
Conférence de Sidi Askofaré (Toulouse)
15 février :
Séminaire de textes avec Marie-Hélène Cariguel: J.Lacan «Allocution sur les psychoses de l'enfant»
Conférence d'Elisabete Thamer (Paris)

  • Le samedi de 11h-17h
  • 28 septembre, 16 novembre, 11 janvier, 15 février.
  • Chambre des Métiers, 1 rue de l’Alma

Morlaix

À Morlaix

Enseignant référent : François Boisdon

  • 09h30 Accueil
  • 10h00-12h00 Étude des pratiques cliniques
  • 14h15-17h00 Présentation clinique et débat
19 octobre :
Présentation clinique
25 janvier 2014 :
Présentation clinique
17 mai :
Présentation clinique

  • Un samedi de 9h30 à 17h
  • 19 octobre, 25 janvier, 17 mai.
  • Service de psychiatrie générale (secteur 29G06), Centre hospitalier des pays de Morlaix, 29210 Morlaix

Pontorson

À Pontorson

Enseignant référent : Marie-Thérèse Gournel

  • 9h30 Accueil
  • 10h00-12h00 Études des pratiques cliniques
  • 14h15-17h00 Présentation clinique et débat
12 octobre
Présentation clinique de Jean-Jacques Gorog
14 décembre
Présentation clinique de Colette Sepel
25 janvier
Présentation clinique de Albert Nguyên
17 mai
- La matinée sera consacrée au débat sur les questions amenées par les présentations cliniques de l'année écoulée. Reprise dans l'après-coup du dialogue patient-analyste, il s'agit d'un essai de rigueur visant à éclairer des points de clinique analytique, s'appuyant sur le discours de celui qui s'y est prêté. C'est l'occasion éthique de passer à l'élaboration théorique de la pratique.
- Présentation clinique de Roger Mérian

  • Un samedi de 9h30 à 17h
  • 12 octobre, 14 décembre, 25 janvier, 17 mai.
  • Centre de formation du Centre hospitalier, Chaussée Ville Chérel, 50170 Pontorson

Le Havre

Au Havre

Enseignant référent : Elisabeth Léturgie

  • 13h30-14h30 Cours
  • 14h30-17h Présentation clinique et discussion
  • 17h30-18h45 Études des pratiques cliniques
11 octobre
Jacqueline Barraud : « Sensibilité du corps des hystériques aux représentations »
Présentation clinique de Bernadette Diricq
22 novembre
Elisabeth Léturgie : « L'inconscient structuré comme un langage »
Présentation clinique de Françoise Josselin
7 février 2014
Agnès Roelandt : «R.S.I.»
Présentation clinique de Luis Izcovich
11 avril 2014
Élisabeth Léturgie : « Le corps morcelé dans la psychose »
Présentation clinique de Marie-Annick Gobert
23 mai 2014
Agnès Roelandt : « Le Président Schreber »
Présentation clinique de Jean-Michel Arzur

  • Un vendredi de 13h30 à 18h45
  • 11 octobre, 22 novembre, 7 février, 11 avril, 23 mai.
  • CMP Jean Charcot, 26 rue Jean Charcot, 76600 Le Havre

Angers

À Angers

Enseignant référent : Marie-Noëlle Jacob-Duvernet

Entretien clinique et étude de textes

11 octobre
Présentation clinique d'Anita Izcovich
22 novembre
Présentation clinique de Marie-José Latour
7 février 2014
Présentation clinique d'un enseignant du CCPO
11 avril
Présentation clinique d'un enseignant du CCPO
16 mai 2013
Présentation clinique de Claude Léger

  • Un vendredi de 14h à 18h
  • 11 octobre, 22 novembre, 7 février, 11 avril, 16 mai.
  • au Césame, Centre hospitalier de Sainte-Gemmes-sur-Loire (49)