Formations cliniques du Champ lacanien

Collèges de Clinique Psychanalytique

Unités cliniques

Unité clinique d’Antibes

par Carole Mitaine, Patrice Pajot, Jean-Pierre Party, Jean-Marie Schadelle et Jean-Paul Montel

Présentation clinique, discussion et élaboration.

  • Le vendredi Ă  9h30
  • 12 septembre, 10 octobre, 14 novembre, 12 dĂ©cembre, 9 janvier, 13 fĂ©vrier, 13 mars, 10 avril, 15 mai, 12 juin.
  • Service du Docteur Carole Mitaine, RDC du bâtiment de psychiatrie, Centre Hospitalier d’Antibes

Unité clinique de Cannes, « l’Extime »

par Nadège Hély, Patricia Martinez, Jean-Paul Montel et Jean-Baptiste Orler

Présentation clinique, discussion et élaboration.

  • Un vendredi par mois
  • .
  • salle de rĂ©union du Centre psychothĂ©rapeutique de jour « l’Extime », Centre Isola Bella, 27 avenue Isola Bella, 06400, Cannes

Unité clinique de Draguignan

Christophe Charles, Nadège Hely, Luis Izcovich, François Morel, Muriel Mosconi et Patrice Pajot

  • Les mardis de 14h00 Ă  16h00
  • 9 septembre, 7 octobre, 4 novembre, 9 dĂ©cembre, 13 janvier, 3 mars, 28 avril, 19 mai, 7 juin.
  • PĂ´le de SantĂ© Mentale – Responsable de PĂ´le : Docteur Louis Richard Fenoy, Centre Hospitalier de la DracĂ©nie

Unité clinique de Marseille

par Michel Leca et Muriel Mosconi

La présentation clinique est assurée par Michel Leca et Muriel Mosconi en collaboration avec le Docteur Jean-Marc Chabannes et en alternance avec l’étude des présentations cliniques de Lacan assurée par Michel Leca et Muriel Mosconi.

  • Le vendredi Ă  10h Ă  11h30
  • 14 novembre, 5 dĂ©cembre, 16 janvier, 13 fĂ©vrier, 20 mars, 10 avril, 29 mai, 12 juin.
  • Bibliothèque du service du Docteur Jean-Claude Samuelian, PĂ´le psychiatrie Centre, Centre Hospitalier Universitaire de la Conception, Marseille.

Unité clinique de Montfavet (Avignon)

par Jean-Jacques Gorog

Il y a les vraies et les fausses identifications, le « faire comme » n’est pas identification au sens de Freud. La présentation clinique doit permettre d’établir chaque fois la place des identifications pour un sujet, l’idée qu’il se fait de son identité.

  • Le samedi de 10h Ă  13h
  • 4 octobre, 8 novembre, 6 dĂ©cembre, 10 janvier, 7 fĂ©vrier, 21 mars, 11 avril, 13 juin.
  • Espace mĂ©dical, Centre hospitalier de Montfavet, 2, avenue de la Pinède 84143 Montfavet - 04 90 92 47 50

Unité clinique de Montpellier

par Géneviève Lacombe avec la collaboration de Lina Puig

Présentation clinique, discussion et élaboration.

  • Le samedi de 10h30 Ă  12h30
  • 15 novembre, 13 dĂ©cembre, 28 fĂ©vrier, 28 mars, 30 mai.
  • Clinique de St ClĂ©ment Ă  St ClĂ©ment de Rivière

Unité clinique de Nice (Hôpital La Fontonne)

par Sylvie Dubreuil-Hamdoun, Bernard Lapinalie et Jean-Baptiste Orler

Présentation clinique, discussion et élaboration, dans le service de psychiatrie du Dr Sylvie Dubreuil-Hamdoun, Centre hospitalier d’Antibes « La Fontonne »

  • Le mercredi matin de 10h Ă  12h
  • 12 novembre, 14 janvier, 11 mars, 13 mai.
  • Service de psychiatrie du Dr Sylvie Dubreuil-Hamdoun, Centre hospitalier d’Antibes « La Fontonne », secteur 5 salle de synthèse, au rez de chaussĂ©e du bâtiment de psychiatrie.

Unité clinique de Toulon

par Martina Blatché, Michel Leca, François Morel, Muriel Mosconi, Patrice Pajot et Marcel Ventura

Présentation clinique, discussion et élaboration.

Sexes, genres, identités, identifications

  • Le vendredi de 9h Ă  13h ou le samedi de 10h Ă  13h (lors des Samedis Cliniques)
  • 10 octobre, 15 novembre, 21 novembre, 12 dĂ©cembre, 23 janvier, 27 mars, 30 mai, 5 juin.
  • Maison Relais Olbia Var Appartements 32 – 34, chemin du Pont de Bois, 83000 Toulon

Ateliers cliniques

Atelier clinique d'Aix-en-Provence

par Marie-Christine Billioud et Martina Blatché

A partir des situations ou questions apportées par les participants, de leur pratique clinique, cet atelier doit permettre, « au cas par cas », de mettre à l’épreuve l’éthique et les outils de la psychanalyse. Il s’agit de démontrer en quoi la clinique psychanalytique est avant tout une clinique du sujet et des modalités qu’a trouvé celui-ci pour s’arranger ou non avec l’innommable du réel avec l'innommable de son être.

  • Le vendredi de 15h30 Ă  16h30
  • 10 octobre, 14 novembre, 12 dĂ©cembre, 9 janvier, 13 fĂ©vrier, 6 mars, 10 avril, 22 mai, 12 juin.
  • Salle n°1 du Bloc Technique 1er Ă©tage, Centre Hospitalier Montperrin, 109, chemin du Petit, Ă  Aix-en-Provence

Atelier clinique d'Antibes

par Carole Mitaine, Jean-Pierre Party, Jean-Marie Schadelle et Jean-Paul Montel

  • a) Élaboration Ă  partir de chaque prĂ©sentation clinique : dans un premier temps, questionnement sur le cas, puis la prĂ©sentation, discussion entre les participants au Collège, les enseignants et l’équipe soignante hospitalière.
  • b) Élucidation des pratiques : Ă  partir des tĂ©moignages des participants au Collège, sur leur expĂ©rience clinique.

  • le mardi Ă  21H
  • 16 septembre, 14 octobre, 18 novembre, 9 dĂ©cembre, 20 janvier, 17 fĂ©vrier, 17 mars, 14 avril, 19 mai, 16 juin.
  • Service du Docteur Carole Mitaine, psychiatrie, Centre Hospitalier d’Antibes

Atelier clinique de Cannes

par Nadège Hély, Patricia Martinez et Jean-Paul Montel

L’atelier d’élucidation des pratiques permet aux participants qui le souhaitent de travailler avec les enseignants sur une étude clinique tirée de leur expérience pratique ou de la présentation clinique. Les constructions s’éclaireront des références théoriques à Freud et Lacan.

  • Le vendredi de par mois 9h30 Ă  10h30
  • .
  • Salle de rĂ©union du Centre Isola Bella, 27, avenue Isola Bella, 06400 Cannes

Atelier clinique de Draguignan

par Martina Blatché et Patrice Pajot

Questionnements et élaborations à partir des présentations cliniques ou élucidation des pratiques.

  • Le mercredi de 10h Ă  11h
  • 17 septembre, 15 octobre, 19 novembre, 17 dĂ©cembre, 21 janvier, 18 fĂ©vrier, 18 mars, 15 avril, 20 mai, 17 juin.
  • PĂ´le de SantĂ© Mentale – Responsable de PĂ´le : Docteur Louis Richard Fenoy - Centre Hospitalier de la DracĂ©nie

Atelier clinique de Fréjus - Saint Raphaël

par Patrice Pajot

A partir de cas cliniques exposés par les participants, nous élaborons une articulation clinique et théorique du questionnement adressé par la parole du sujet

  • Le vendredi Ă  20h
  • 22 octobre, 26 novembre, 17 dĂ©cembre, 28 janvier, 11 fĂ©vrier, 25 mars, 22 avril, 24 juin.
  • 388 Avenue des Chèvrefeuilles, 83700 Saint-RaphaĂ«l

Atelier clinique de Marseille - Atelier 1

par Michel Leca et Muriel Mosconi

La première séance sera consacrée à l’ouverture de l’année avec la présentation et la mise en place des enseignements. Puis chaque séance sera consacrée à l'étude d'un cas amené par un participant, à partir de sa pratique, d'un cas de la littérature clinique, ou de notes prises lors d'une présentation de clinique.

  • Le vendredi de 9h Ă  10h
  • 14 novembre, 5 dĂ©cembre, 16 janvier, 13 fĂ©vrier, 20 mars, 10 avril, 29 mai, 12 juin.
  • Bibliothèque du service du Docteur Jean-Claude Samuelian, PĂ´le psychiatrie, Centre Hospitalier Universitaire de la Conception, Marseille

Atelier clinique de Marseille - Atelier 2

par Michel Leca et Ghislaine Delahaye

Chaque séance sera consacrée à l'étude d'un cas amené par un participant, à partir de sa pratique, d'un cas de la littérature clinique, ou de notes prises lors d'une présentation de clinique.

  • le vendredi de 10h30 Ă  12h00
  • 21 novembre, 19 dĂ©cembre, 9 janvier, 6 fĂ©vrier, 13 mars, 3 avril, 22 mai, 5 juin.
  • Bibliothèque du service du Docteur Jean-Claude Samuelian, PĂ´le psychiatrie, Centre Hospitalier Universitaire de la Conception, Marseille

Atelier clinique de Nice

par Bernard Lapinalie et Christian Schoch

Cette année nous privilégierons les ateliers (étude de cas et présentation de vignettes clinique). Chaque séance sera consacrée dans sa première partie à une présentation de cas ou vignette clinique, la deuxième partie de la séance sera consacrée à la lecture de références théoriques sur la question qui nous occupera : « l’inconscient et le corps ». Avoir un corps n’est-ce pas le résultat de la rencontre traumatique du signifiant avec le corps qui fait « passer dans le réel » l’organisme vivant et sa jouissance, cette part perdue de l’être comme condition de l’inconscient ? Peut-on dire de tout sujet qu’il a un corps ? Qu’en est-il du psychotique et tout spécialement de l’autiste ?

  • Le mercredi Ă  partir de 18h30
  • 15 octobre, 12 novembre, 10 dĂ©cembre, 14 janvier, 11 fĂ©vrier, 18 mars, 15 avril, 10 mai, 13 mai.
  • C.H. Ste Marie « salle Sainte CĂ©cile »87, avenue Joseph Raybaud Ă  Nice

Atelier clinique de Toulon

par Martina Blatché, Michel Leca, François Morel, Patrice Pajot

  • Le vendredi de 9h Ă  10h
  • 10 octobre, 21 novembre, 12 dĂ©cembre, 23 janvier, 27 mars, 5 juin.
  • Maison Relais Olbia Var Appartements 32 – 34, chemin du Pont de Bois, 83000 Toulon

SĂ©minaires de lecture de textes

Séminaire de lecture d’Aix-en-Provence

par Martina Blatché

Nous tenterons de cerner le concept d’identification à partir des textes suivants :

  • Freud :
    • Le moi et le ça Psychologie des foules et analyse du moi (chapitre sur l’identification)
    • On bat un enfant (NĂ©vrose, Psychose et Perversion)
  • Lacan :
    • Les complexes familiaux
    • Le stade du miroir
    • SĂ©minaire V Les Formations de l’Inconscient

  • Le vendredi de 14h30 Ă  15h30
  • 10 octobre, 14 novembre, 12 dĂ©cembre, 9 janvier, 13 fĂ©vrier, 6 mars, 10 avril, 22 mai, 12 juin.
  • Salle n°1 du Bloc Technique 1er Ă©tage, Centre Hospitalier Montperrin, 109, chemin du Petit, Ă  Aix-en-Provence

SĂ©minaire de lecture d'Antibes

par Carole Mitaine, Jean-Pierre Party et Jean-Marie Schadelle

Nous lirons des textes de Lacan sur lesquels nous aurons construit le séminaire théorique.

Ainsi, les séminaires théoriques et de lecture s’étayeront l’un l’autre, dans une mise en tension des avancées de Freud et Lacan.

  • Un jeudi tous les deux mois (en alternance avec les sĂ©minaires thĂ©oriques)
  • 16 octobre, 18 dĂ©cembre, 19 fĂ©vrier, 16 avril, 18 juin.
  • HĂ´pital Lenval, 57 avenue de la Californie, 06200 Nice

SĂ©minaire de lecture de Cannes

par Patricia Martinez et Jean-Paul Montel

L'identification, Freud l'a définie comme « la première manifestation d'un attachement affectif à une autre personne » et l'a déclinée sous trois formes étroitement articulées entre elles : l'identification primordiale au père, « directe, immédiate », qui se produit « dans la préhistoire du complexe d'&Oelig;dipe », le petit enfant prenant « son père comme idéal », « identification exemplaire » qui deviendra « le précurseur du lien objectal au père » dans le sens où « le père est ce qu'on voudrait être » et non « ce qu'on voudrait avoir » ; la deuxième identification s'établit sur le « einziger Zug », le trait unique de l'objet que Lacan traduira par le trait unaire et enfin, l'identification hystérique qui s'établit à partir du désir de l'Autre et participe du symptôme.

Au-delà des effets de l'inconscient chez un sujet, Freud s'est peu intéressé à l'identité individuelle, mais plutôt à l'identité collective.

En mars 1975, Lacan Ă©nonce, en se rĂ©fĂ©rant Ă  Freud : « l'identification triple telle qu'il l'avance, je vous formule la façon dont je la dĂ©finis s'il y a un Autre rĂ©el, il n'est pas ailleurs que dans le nœud mĂŞme et c'est en cela qu'il n'y a pas d'Autre de l'Autre. Cet Autre rĂ©el, faites-vous identifier Ă  son Imaginaire, vous avez alors l'Identification de l'hystĂ©rique au dĂ©sir de l'Autre, celle qui se passe ici en ce point central. Identifiez-vous au Symbolique de l'Autre RĂ©el, vous avez alors cette identification que j'ai spĂ©cifiĂ©e de l'einziger Zug, du trait unaire. Identifiez-vous au RĂ©el de l'Autre rĂ©el, vous obtenez ce que j'ai indiquĂ© du Nom-du-Père, et c'est lĂ  que Freud dĂ©signe ce que l'identification a Ă  faire avec l'amour. »

C'est en suivant le cheminement de Lacan dans son retour à Freud et depuis l'introduction du Nom-du-Père en 1953, que nous essaierons de dégager ce sur quoi il a fondé cette articulation entre la triple identification freudienne et ses trois registres imaginaire, symbolique et réel.

A partir d'une lecture croisée des textes de Freud et de Lacan, nous essaierons d'éclairer ce qui, dans une psychanalyse, dans le rapport à l'identité permet l'accès au réel et en quoi une psychanalyse peut conduire, à terme, à une identification au symptôme.

  • Un vendredi par mois de 10h30 Ă  11h30
  • .
  • Salle de rĂ©union du Centre Isola Bella, 27, avenue Isola Bella, 06400 Cannes

SĂ©minaire de lecture de Draguignan

Martina Blatché, Jean-Paul Montel et Patrice Pajot

Nous lirons le séminaire XX de Jacques Lacan Encore

  • Le mercredi de 11h Ă  12h30
  • 17 septembre, 15 octobre, 19 novembre, 17 dĂ©cembre, 21 janvier, 18 fĂ©vrier, 18 mars, 15 avril, 20 mai, 17 juin.
  • PĂ´le de SantĂ© Mentale – Responsable de PĂ´le : Docteur Louis Richard Fenoy - Centre Hospitalier de la DracĂ©nie

SĂ©minaire de lecture de Marseille

par Ghislaine Delahaye et Michel Leca

Poursuivant nos lectures croisées entre des textes freudiens et lacaniens, nous proposons pour cette année:

  • Chez Freud, l'article "Psychologie collective et analyse du moi", notamment les chapitres sur l'identification et sur l'idĂ©al du moi (dans les Essais de Psychanalyse)
  • Chez Lacan, les premières leçons (de novembre et dĂ©cembre 1961) du SĂ©minaire sur l'Identification
  • Dans les Ecrits, l'Ă©tude du schĂ©ma optique figurant dans  " Remarque sur le rapport de Daniel Lagache" et le commentaire des schĂ©mas L et R et I dans " Du traitement possible de la psychose"
  • D'autres lectures pourront s'y associer, en fonction de l'avancĂ©e des discussions

  • Le vendredi de 9h Ă  10h30
  • 21 novembre, 19 dĂ©cembre, 9 janvier, 6 fĂ©vrier, 13 mars, 3 avril, 22 mai, 5 juin.
  • Bibliothèque du service du Docteur Jean-Claude Samuelian, PĂ´le psychiatrique Centre, Centre Hospitalier Universitaire de la Conception, Marseille

Séminaire de lecture de Fréjus - Saint Raphaël

par Patrice Pajot

Nous lirons le livre XI du séminaire  « le désir et son interprétation » de Jacques Lacan

  • Le vendredi Ă  20h
  • 22 octobre, 26 novembre, 17 dĂ©cembre, 28 janvier, 11 fĂ©vrier, 25 mars, 22 avril, 24 juin.
  • 388 Avenue des Chèvrefeuilles, 83700 Saint-RaphaĂ«l

SĂ©minaire de lecture de Nice

par Christian Schoch

  • Le mercredi Ă  partir de 18h30
  • 15 octobre, 12 novembre, 10 dĂ©cembre, 14 janvier, 11 fĂ©vrier, 18 mars, 15 avril, 13 mai, 10 juin.
  • C.H.S. Sainte-Marie « salle Sainte-CĂ©cile »

Séminaires théoriques

Séminaire théorique d'Aix-en-Provence

par Claude Mozzone

Que suis-je (pour l’Autre) est la question du sujet et non pas qui suis-je ? L’identité est toujours policière. Mais dans « police » il y a Polis (la ville) et Politique. Un champ s’ouvre à nous côté Malaise dans la civilisation .Occasion de revisiter le texte de Freud sur la Psychologie des foules, écrit après la grande guerre, et d’une clairvoyance implacable.

L’identification nous parle de la construction d’un l’enfant selon les aléas de son histoire, mais aussi devant l’impérieuse et magique expérience du miroir.

Ces deux concepts en appellent un troisième, c’est l’agressivité. Comment le Symbolique peut il faire sortir le Moi de sa forteresse, et tempérer l’Imaginaire volontiers galopant ?

  • Le vendredi de 13h30 Ă  14h30
  • 10 octobre, 14 novembre, 12 dĂ©cembre, 9 janvier, 13 fĂ©vrier, 6 mars, 10 avril, 22 mai, 12 juin.
  • Salle n° 1 du Bloc Technique 1er Ă©tage, Centre Hospitalier Montperrin, 109, chemin du Petit Ă  Aix-en-Provence

Séminaire théorique d'Aix-en-Provence

par Marie-Christine Billioud et Chistophe Charles

La vie et les évènements de celle-ci vont venir mettre à l'épreuve les réponses qu'a pu trouver le parlêtre dans sa quête de reconnaissance, du sens de son existence et de son être sexué, sa quête d'une identité, qui du fait de sa dépendance au langage, doit nécessairement en passer par l'Autre. Pour avoir accès à ces réponses qui lui viendraient de l'Autre, quant à son être, (c'est à dire à ce qu'il est pour l'Autre). Le sujet a nécessairement recours au prisme des trois registres qu'a conceptualisés Lacan : le réel, l'imaginaire et le symbolique.

Nous serons donc amenés, a partir des textes et de notre clinique, à rendre compte de la manière dont la notion de l'identité est problématique pour le parlêtre. Problématique et plurielle, puisqu'il aura recours à la fois au fantasme, à cet image du moi dans le miroir, aux identifications et au symptôme pour s'identifier. Ce qui fait de lui un être structurellement divisé en tant que sujet.

Les Traumatismes, deuils bien sûr, mais aussi la puberté, l'accès à la maternité, la paternité, l'accès aux responsabilités professionnelles et autres... peuvent venir remettre en question les solutions trouvées. Ceci peut amener un sujet à consulter un psychanalyste, confronté à l'énigme de son symptôme, voire de son fantasme.

Nous verrons comment une cure peut permettre à un sujet d'assumer la manière dont il est advenu au lieu de l'Autre dans sa quête de reconnaissance, d'assumer son « identité de jouissance » comme nous le propose Colette Soler dans son article « l'identité de fin » dans le n°6 de la revue de Psychanalyse, afin de reconnaître « quelque chose de sa vérité » et de pouvoir s'en servir comme support d'identification, « savoir y faire, s'y reconnaître et savoir pourquoi. ».

Quelques éléments de bibliographie :

  • Freud : « pour introduire le narcissisme » in la vie sexuelle
  • Freud : « Psychologie collective et analyse du moi »
  • Lacan : Le stade du miroir comme formation de la fonction du je
  • Lacan : Les complexes familiaux
  • Lacan : SĂ©minaire l'identification sĂ©minaire inĂ©dit
  • Lacan : La troisième
  • Lacan : ConfĂ©rence de Genève

  • Le vendredi de 16h30 Ă  18h30
  • 10 octobre, 14 novembre, 12 dĂ©cembre, 9 janvier, 13 fĂ©vrier, 6 mars, 10 avril, 22 mai, 12 juin.
  • Salle n° 1 du Bloc Technique 1er Ă©tage, Centre Hospitalier Montperrin, 109, chemin du Petit Ă  Aix-en-Provence

Séminaire théorique d'Antibes

par Carole Mitaine, Patrice Pajot, Jean-Paul Montel, Jean-Pierre Party et Jean-Marie Schadelle

Nous repartirons du texte princep de J. Lacan : Subversions du sujet et dialectique du désir dans l'inconscient publié dans Ecrits , Seuil pp. 793-850.

Nous prendrons éclairage du Séminaire, Livre X, L'Angoisse , notamment lors de l'abord du procès de la subjectivation et de la division signifiante du sujet, et d'autre part de l'angoisse dans la béance entre jouissance et désir.

Ici J. Lacan illustre au champ de l'Autre la première émergence d'un qui suis-je ? inconscient puisqu'informulable auquel répond, avant qu'il ne se formule un TU ES. A savoir que «le sujet reçoit d'abord son propre message sous une forme inversée».

Ici J. Lacan, dans les cinq formes de son objet petit a montre notre condition en tant que « la cause de son désir, l'être humain est d'abord soumis à l'avoir produite dans un danger qu'il ignore ».

Et c'est à cerner un je suis à jamais l'objet cessible... principe qui me fait désirant d'un manque... défaut fait à la jouissance qui se situe au niveau de l'Autre ».

Nous pourrons aller au Séminaire inédit RSI où J. Lacan reprend dans sa triplicité borroméenne l'identification triple donnée de Freud, et là où il avance à se démarquer de Marx : « nous faisons de l'homme non plus quoique ce soit qui véhicule un futur idéal... nous le déterminons de la particularité, dans chaque cas, de son inconscient et de la façon dont il en jouit ».

Nous pourrons également prendre repère au Séminaire, Livre XXIII, Le sinthome dans son assertion : L'homme, non pas Dieu, est un composé trinitaire, dans son écriture de l'Ego, dans son concept de nomination.

  • Un jeudi tous les deux mois (en alternance avec les sĂ©minaires de lecture)
  • 18 septembre, 13 novembre, 15 janvier, 12 mars, 14 mai.
  • Service du Docteur Carole Mitaine, psychiatrie, Centre Hospitalier d’Antibes

Séminaire théorique de Cannes

par Nadège Hély

« L’identification au symptôme »

  • Le vendredi de 11h30 Ă  13h
  • .
  • Salle de rĂ©union du Centre Isola Bella, 27 avenue Isola Bella, 06400 Cannes

Séminaire théorique de Draguignan

par Martina Blatché, Jean-Paul Montel et Patrice Pajot

  • Le mercredi de 11h Ă  12h30
  • 17 septembre, 15 octobre, 19 novembre, 17 dĂ©cembre, 21 janvier, 18 fĂ©vrier, 18 mars, 15 avril, 20 mai, 17 juin.
  • PĂ´le de SantĂ© Mentale – Responsable de PĂ´le : Docteur Louis Richard Fenoy - Centre Hospitalier de la DracĂ©nie

Séminaire théorique de Montpellier

par Géneviève Lacombe avec la collaboration de Lina Puig

  • Le mercredi Ă  19h30
  • 15 octobre, 19 novembre, 17 dĂ©cembre, 21 janvier, 4 fĂ©vrier, 18 mars, 29 avril, 17 juin.
  • HĂ´pital de la Colombière

Séminaire théorique de Marseille

par Muriel Mosconi

« Clinique des identifications »

Freud décline trois identifications dans son article princeps sur le thème : l’identification au père totémique par incorporation, l’identification à un trait – comme la toux de Dora avec celle de son père –, l’identification au désir qu’il illustre par les émois partagés dans un pensionnat de jeunes filles. Il étudie aussi la « prise en masse » des foules  par la fonction de l’Idéal du moi, du moi et de l’objet. Et il analyse le champ du narcissisme et le rapport au double. La question des identifications court tout au long de l’enseignement de Lacan, du stade du miroir à la clinique borroméenne en passant par la tension agressive avec le double et le séminaire qu’il leur consacre. Et il les décline en fonction du réel, du symbolique et de l’imaginaire. Les trois identifications sont élaborées dans le champ de la névrose (avec un accent sur la névrose obsessionnelle pour la première et sur l’hystérie pour la deuxième et la troisième). Mais l’Idéal du moi pour Schreber et « l’Ego » pour Joyce participent à leur stabilisation après la faillite de l’imaginaire à laquelle ils ont été confrontés. Comment les identifications interviennent-elles dans les structures cliniques et dans la différence des sexes ? Comment s’articulent-elles avec la notion plus sociétale d’identité ? Nous traiterons ces questions, et d’autres qui apparaitront au fil du séminaire, en nous appuyant sur le réel de la clinique et sur les textes de Freud, de Lacan et d’autres qui prennent acte de ce réel.

  • Le vendredi de 11h30 Ă  13h
  • 14 novembre, 5 dĂ©cembre, 16 janvier, 13 fĂ©vrier, 20 mars, 10 avril, 29 mai, 12 juin.
  • Bibliothèque du service du Docteur Jean-Claude Samuelian, PĂ´le psychiatrie, Centre Hospitalier Universitaire de la Conception, Marseille

Séminaire théorique de Nice

par Bernard Lapinalie

Qui suis-je lĂ  oĂą je ne me reconnais pas ?

Nous étudierons comment une psychanalyse, seule, peut répondre à cette question depuis les identifications freudiennes, toujours aliénantes, jusqu’à l’identité lacanienne qui fait la séparation. Et c’est encore dans l’après coup, selon les lois de l’inconscient, qui surgira la vraie question pour la psychanalyse : en quoi ce savoir nouveau pourra-t-il changer ce que l’on est et que l’on ne voudrait pas ?

  • Le mercredi Ă  18h30
  • 15 octobre, 12 novembre, 10 dĂ©cembre, 14 janvier, 11 fĂ©vrier, 18 mars, 15 avril, 13 mai, 10 juin.
  • C.H.S. Sainte-Marie « service Sainte-CĂ©cile »

Séminaire théorique de Saint-Rémy de Provence

par Jean-Jacques Gorog

« L’identification Une, à multiples faces »

Préoccupation de notre temps l’identité, il vaut de la reprendre avec les fondements que Lacan lit dans Freud de ce qu’il appelle « identification ». La dimension sociale, présente dans le texte de Freud, oriente vers ce que Lacan appellera « discours », le lien social. C’est pourquoi on s’intéressera particulièrement à cette articulation entre identification et lien social.

  • Le samedi de 15h Ă  17h
  • 4 octobre, 8 novembre, 6 dĂ©cembre, 10 janvier, 7 fĂ©vrier, 21 mars, 11 avril, 13 juin.
  • Maison PĂ©lissier, route d’Orgon, 13210 Saint-RĂ©my de Provence

Séminaire théorique de Toulon

par Martina Blatché, Michel Leca, François Morel, Muriel Mosconi, Patrice Pajot et Marcel Ventura

  • Le vendredi de 11h30 Ă  13h et lors des Samedis Cliniques de 14h30 Ă  18h
  • 10 octobre, 21 novembre, 12 dĂ©cembre, 23 janvier, 27 mars, 5 juin.
  • Maison Relais Olbia Var Appartements 32 – 34, chemin du Pont de Bois 83000 et Ă  l'hĂ´pital de la Seyne/Mer, Salle Verlaine, pour les Samedis Cliniques, les 15 novembre et 30 mai.